Passer aux informations produits
1 de 1

Prières.com

Recueil de prières invocatoires pour Saint Stanislas Kostka

Recueil de prières invocatoires pour Saint Stanislas Kostka

Prix habituel €1,00 EUR
Prix habituel Prix soldé €1,00 EUR
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
Title

Saint Stanislas Kostka: L'histoire d'un jeune martyr polonais

Saint Stanislas Kostka est un martyr chrétien polonais, né en 1550 à Rostkowo. Il est considéré comme un des saints les plus vénérés en Pologne et est souvent présenté comme un modèle pour les jeunes catholiques. Dans cet article, nous allons découvrir l’histoire de ce jeune homme qui a consacré sa vie à la foi chrétienne.

Le début de l'histoire de Saint Stanislas Kostka

Stanislas Kostka est né dans une famille noble polonaise. Il est le deuxième fils de Jean Kostka, un noble de la Couronne de Pologne, et de Marguerite Kryska. Sa famille était très pieuse et impliquée dans la vie de l'église de Rostkowo, où Stanislas a été baptisé. Ils lui ont donné une éducation dans la foi chrétienne.

Mais, Stanislas était un enfant malade et faible. Il avait une constitution fragile, qui l'empêchait de jouer avec les autres enfants de son âge. Pour cette raison, il était souvent seul et préférait passer son temps à prier et à méditer, plutôt qu'à jouer.

Son éducation

En 1561, Stanislas est envoyé avec son frère Paul à Vienne, en Autriche, pour suivre les cours de l'école des Jésuites dirigée par Pierre Canisius. Cette école a été fondée par la Compagnie de Jésus, une ordre religieuse fondée par Saint Ignace de Loyola et Saint François Xavier.

Stanislas a été tellement impressionné par les enseignements des Jésuites qu'il a décidé de devenir un Jésuite lui-même. Il a commencé à suivre un programme de formation spirituelle et intellectuelle rigoureux, appliqué par les jésuites, afin de devenir prêtre.

Le retour en Pologne

En 1567, Stanislas quitte Vienne pour retourner en Pologne, mais son voyage est interrompu par une maladie. Il est hébergé par une famille à Augsbourg, en Allemagne. Il reste à Augsbourg pendant une année, où il se consacre entièrement à la prière et à l'étude.

En 1568, Stanislas continue son voyage pour la Pologne. À Prague, il rencontre Saint François de Borgia, qui est en train de voyager avec la famille impériale espagnole en route vers l'Espagne. Stanislas reçoit l'aide de Saint François, qui lui fournit un laissez-passer pour traverser l'Allemagne et la France.

Plus tard, en 1568, Stanislas arrive à Dillingen, en Bavière, où se trouve le Collège Jésuite. Il est accueilli par le père Pierre Canisius, qui l'accepte comme novice jésuite. Stanislas y reste pendant deux ans.

Le chemin vers le martyre

En 1570, Stanislas est envoyé à Rome pour continuer sa formation jésuite. C'est là qu'il rencontre Saint Ignace de Loyola et Saint Francis Xavier. Stanislas étudie la théologie, la philosophie et les langues classiques. Il est très apprécié de ses professeurs, en particulier le père Robert Bellarmin.

Mais son séjour à Rome est bref. En 1571, la Pologne est en guerre contre la Russie, et le père supérieur jésuite demande à Stanislas de retourner en Pologne pour aider les blessés. Stanislas rejoint l'armée polonaise en Lituanie.

En 1572, alors qu'il voyageait en Lituanie, Stanislas est arrêté par des mercenaires allemands. Ces mercenaires pillent les églises et les monastères, et capturent Stanislas. Ils le maltraitent et le torturent, mais il ne renonce jamais à sa foi chrétienne.

Ils l'enferment dans une prison à Vieux Gorodok. Stanislas y meurt le 15 août 1572 à l'âge de 22 ans. On dit qu'il est mort les bras en croix, chantant un hymne à la Vierge Marie.

Les hommages à Saint Stanislas Kostka

Le culte de Saint Stanislas Kostka a commencé rapidement après sa mort. En 1605, il a été béatifié par le Pape Paul V, et canonisé en 1726 par le Pape Benoît XIII. En 1969, il a été déclaré patrondes étudiants polonais.

Le sanctuaire de Saint Stanislas Kostka se trouve dans la petite ville de Rostkowo, où le saint est né. Le sanctuaire est visité chaque année par de nombreux pèlerins.

Conclusion

Saint Stanislas Kostka est un exemple pour les jeunes catholiques. Il a consacré sa vie à la foi chrétienne, et ne s'est jamais renié, même face à la persécution et la mort. Son parcours, bien qu'ayant été très court, est emblématique de la force de la foi chrétienne. Son histoire est un souvenir de l'importance de la détermination et de la foi en ces temps difficiles.

Afficher tous les détails
1 de 3