Qu'interdit le huitième commandement de la Bible?

Le huitième commandement est un des dix commandements donnés par Dieu à Moïse sur le Mont Sinaï. Cet article se concentrera sur ce que ce commandement interdit selon la Bible.

Le huitième commandement, tel qu’il est présenté dans la version Louis Segond de la Bible, se lit comme suit : "tu ne voleras point" (Exode 20 :15). Ce commandement est souvent mal compris car il est interprété comme une simple interdiction de voler des biens physiques. Cependant, le commandement va bien au-delà de cela.

Le commandement "tu ne voleras point" interdit le vol de toute propriété, mais il interdit également toute violation des droits de propriété d’autrui. Cela inclut le vol de temps, de compétences, d’honneur et de dignité. Le commandement exige que nous réspections la propriété d’autrui et que nous nous abstenions de toute action qui pourrait la compromettre.

Le commandement "tu ne voleras point" exige également la restitution de tout bien volé. Cela signifie que si quelqu'un vole quelque chose à quelqu'un d’autre, il doit le rendre, même s'il est pris plus tard. Les voleurs sont également tenus de payer une compensation pour les dommages causés par leurs actes.

Selon la Bible, voler n'est pas seulement un crime contre la propriété, mais c'est aussi un péché contre Dieu. Le vol est considéré comme une désobéissance à la parole de Dieu et une violation de l’amour du prochain. C’est pourquoi le commandement insiste sur l’idée de la restitution et de la réparation.

Les interdits du huitième commandement

Le huitième commandement interdit plusieurs choses, notamment :

1. Voler des biens matériels

La première et la plus évidente interdiction du huitième commandement est le vol de biens matériels. Cela inclut le vol d'argent, de bijoux, de vêtements, de nourriture, de voitures et de tout autre bien matériel appartenant à une autre personne.

2. Tromperie et fraude

Le huitième commandement interdit également la tromperie et la fraude. Mentir pour obtenir quelque chose est considéré comme un vol de la vérité. Par exemple, si une personne ment pour obtenir un emploi ou pour éviter de payer une dette ou pour obtenir un profit ou un avantage illégal, il/elle commet une violation du huitième commandement.

3. Tricherie

La tricherie à des jeux, des examens ou des activités sportives est également considérée comme une violation du huitième commandement. Dans ce cas, le tricheur essaie de voler ou de tromper une autre personne en lui enlevant une victoire ou un gain qui devrait lui être accordé.

4. Le vol de propriété intellectuelle

Le huitième commandement interdit également le vol de propriété intellectuelle. Cela inclut le piratage informatique, le vol d'identité, la violation du droit d'auteur, la copie frauduleuse de logiciels et d'autres actes similaires.

Conclusion

En somme, le huitième commandement est une interdiction explicite de voler. Cependant, ce commandement va bien au-delà de la simple interdiction de voler des biens physiques. Il interdit la tromperie, la fraude, la tricherie et le vol de la propriété intellectuelle. Le huitième commandement exige également la restitution de tout bien volé et la réparation des dommages causés. En respectant le huitième commandement, nous démontrons notre amour pour Dieu et pour notre prochain.

Retour au blog