La justification selon l'Église : définition et histoire

Qu’est-ce que la justification selon L’Eglise ?

La justification est un concept important dans la théologie chrétienne, spécialement pour les catholiques. La justification est la manière par laquelle les êtres humains peuvent gagner leur salut et la vie éternelle. La compréhension de la justification a été un sujet de discussion important depuis les premiers jours de l’Eglise.

1. Définition de la justification

La justification est le processus par lequel un être humain, qui est pécheur et séparé de Dieu, peut être pardonné de ses péchés et être réconcilié avec Dieu. Dans la religion chrétienne, la justification est un acte de la grâce de Dieu, par lequel les péchés d'un être humain sont pardonnés et qu'il est déclaré juste devant Dieu. Dans l'Église catholique, la justification est considérée comme le premier pas vers le salut éternel.

2. La justification dans le Nouveau Testament

Dans le Nouveau Testament, la justification est décrite à plusieurs reprises, mais il n'y a pas de consensus sur ce que cela signifie. Dans l'épître aux Romains, l'apôtre Paul explique que la justification est un don gratuit de Dieu, donné aux croyants par la foi en Jésus-Christ. Selon Paul, la justification ne peut être obtenue par les œuvres, mais uniquement par la foi.

3. La justification dans le Catéchisme de l'Église catholique

Dans le Catéchisme de l'Église catholique, la justification est décrite comme une œuvre de la grâce de Dieu qui purifie l'âme des péchés et régénère l'être humain. Selon le Catéchisme, la justification est une véritable transformation intérieure, par laquelle un être humain devient plus semblable à Dieu et plus capable de vivre selon sa volonté. Pour les catholiques, la justification est un processus continu, qui nécessite une persévérance dans la foi et l'accomplissement de bonnes œuvres.

4. La justification par les œuvres

La justification par les œuvres est un concept qui a été au cœur de la controverse entre les catholiques et les protestants. Les catholiques croient que la justification se produit par la grâce de Dieu, mais qu'elle doit être accompagnée de bonnes œuvres, telles que les sacrements et les actes de charité. Les protestants, quant à eux, croient que la justification se produit uniquement par la foi, et que les bonnes œuvres sont simplement une conséquence naturelle de la grâce de Dieu.

5. La justification dans l'histoire de l'Église

L'histoire de l'Église a été marquée par des controverses sur la justification. Au Moyen Âge, la théologie dominante était celle de saint Augustin, qui considérait la justification comme une œuvre de la grâce de Dieu. Cependant, au XVIe siècle, cela a changé avec la Réforme protestante. Les réformateurs, comme Martin Luther, ont rejeté la théologie catholique traditionnelle de la justification par les œuvres, affirmant que la justification se produisait uniquement par la foi.

6. Conclusion

En somme, pour comprendre la justification selon l’Eglise il faut comprendre qu'elle est un concept essentiel de la théologie chrétienne. Pour les catholiques, la justification est un processus continu qui commence par la grâce de Dieu et qui est achevé par la persévérance dans la foi et par l'accomplissement de bonnes œuvres. Pour les protestants, la justification se produit uniquement par la foi. En fin de compte, la compréhension de l'importance de la justification peut aider les croyants à améliorer leur relation avec Dieu et à vivre selon sa volonté.

Retour au blog